Mandat et histoire

Mandat

Promouvoir la cause des commissionnaires en créant des occasions d’emploi valorisantes pour les anciens membres des Forces canadiennes et de la Gendarmerie royale du Canada, ainsi que toute autre personne qui souhaite contribuer à la sécurité et au bien-être des Canadiens.

Commissionnaires fut établi en 1925, au lendemain de la Première Guerre mondiale – une époque où il n’existait aucun mécanisme de sécurité sociale pour les soldats qui, ayant complété leur service militaire, se retrouvaient sans emploi. Initialement établi à Montréal, ensuite à Toronto et à Vancouver, Commissionnaires fut créé dans le but de prendre ces hommes et ces femmes en charge et de leur offrir des emplois transitoires ou permanents relevant principalement du secteur de la sécurité. Au début, ces emplois consistaient généralement à assurer la protection des institutions des gouvernements. De 1925 à 1948, Commissionnaires s’est répandu partout au Canada. Aujourd’hui, 15 divisions représentent toutes les provinces et les trois territoires.

Commissionnaires est un organisme privé sans but lucratif. Nous sommes emploie actuellement plus de 21 000 hommes et femmes des quatre coins du pays. Notre effectif est représentatif de tous les horizons et de tous les âges, comprenant en outre des anciens membres des Forces canadiennes et de la GRC. Commissionnaires embauche régulièrement des individus responsables qui souhaitent contribuer à la sécurité et au bien-être des Canadiens.

À l’œuvre dans les installations du gouvernement (fédéral et provincial), les édifices commerciaux et les édifices des services publics, Commissionnaires assure la prestation de services de sécurité et de services connexes hors pair, tels les patrouilles, le contrôle d’accès et le contrôle de la sécurité.

Note : Les commissionnaires ne sont pas tous des anciens membres des Forces canadiennes ou de la GRC.

Histoire

Une longue et fière tradition de service

Ce fut en Angleterre en 1859 que le Capitaine Edward Walter, un officier à la retraite de la guerre de Crimée, fonda le Corps des Commissionnaires en vue d’aider les anciens combattants à réussir la difficile transition que représente le retour à la vie civile et au marché d’emploi.

Voué à trouver des emplois pour ces anciens combattants, il persuada ses amis et ses connaissances que la discipline, la loyauté et le dévouement exemplaires des anciens combattants répondraient parfaitement aux besoins du secteur des affaires. Il réussit ainsi à trouver des emplois pour sept anciens combattants et fonda, de ce fait, le Corps des Commissionnaires.

Bien que le Gouverneur général du Canada ait proposé la création d’un Corps au Canada au lendemain de la Première Guerre mondiale, ce ne fut qu’en 1925 que l’ouverture de bureaux à Montréal, Toronto et Vancouver marqua l’établissement de Commissionnaires.

À la suite de l’établissement de la division de St. John’s à Terre-Neuve en 1950, Commissionnaires devint un organisme offrant des services d’un océan à l’autre.

En 1982, Commissionnaires comptait plus de 10 000 employés. Aujourd’hui, l’entreprise emploie plus de 20 000 personnes et exploite des points de service dans les dix provinces et les trois territoires.

À ses débuts, Commissionnaires offrait principalement des services de sécurité. Cependant, avec l’avènement de la technologie moderne et l’entrée sur scène de main-d’œuvre hautement qualifiée et spécialisée, Commissionnaires offre maintenant une gamme sensiblement plus vaste de services à un bassin toujours croissant de clients des quatre coins du pays.

Commissionnaires n’est pas une agence du gouvernement fédéral ou provincial. Nous sommes un organisme privé sans but lucratif et autosuffisant voué à perpétuer une fière tradition instaurée depuis plus d’un siècle et demi. Grâce à ce mode d’opération, nous nous acquittons de notre mandat original d’offrir des emplois équitables et valorisants aux anciens militaires, tout en offrant à nos clients un service de la plus haute qualité à des prix concurrentiels.